Le biseau d’élargissement – Peu connu mais redoutable

Le chartisme et l’analyse technique n’a plus de secret pour lui. Sovanna Sek du site Zen Bourse me fait l’honneur de publier un article sur une des figures méconnue du chartisme, le biseau d’élargissement.

Vous connaissez les stars des figures chartistes : triangle, biseau, double top, double bottom, épaule-tête-épaule.

Je conçois qu’ils sont plus faciles à repérer et à tracer sur les graphiques. Mais cela ne vous empêche pas de vous intéresser à une figure en mal de reconnaissance.

C’est le biseau d’élargissement. En fouinant un peu sur les blogs et forums boursiers, on en parle très peu quel que soit l’horizon de temps. Pourquoi ? Difficile à dire.

Essayons de rectifier cette anomalie pour voir si ça vaut le coup. Vous êtes prêt ? Alors allons-y.

Vous allez trouver :

  • Les différentes configurations de biseau d’élargissement
  • Comment entrer en position
  • Comment définir vos objectifs
  • Comment placer des stops
  • Une étude de cas

Bref, tout ce qu’il faut pour exploiter au mieux cette figure chartiste.

Le biseau d’élargissement symétrique

Le biseau d’élargissement symétrique est une figure chartiste composée de deux droites divergentes symétriques à l’horizontal. D’un côté, des points hauts de plus en plus hauts. De l’autre côté, des points bas de plus en plus bas. L’amplitude des fluctuations augmente durant sa formation.

Cette configuration technique signale que les acheteurs et vendeurs sont paumés ou nerveux quel que soit la direction des cours.

Vous remarquez « un point haut plus élevé » ou « un point bas moins élevé » que le précédent. Vous pensez respectivement que c’est une cassure d’une résistance ou d’un support majeur, donc un signal à l’achat ou à la vente. Malheureusement, le biseau d’élargissement vous donne tort en ne validant pas votre scénario parce que les cours repartent dans le sens contraire.

Il existe deux types de biseau d’élargissement symétrique : l’élargissement de creux et l’élargissement de sommet.

Le premier commence par un point bas après un mouvement baissier. Le second par un point haut après un mouvement haussier.

Biseau d’élargissement de creux
Biseau d’élargissement de sommet

Votre objectif de cours sera dans un premier temps l’oscillation la plus faible de hauteur h que vous reportez à la sortie de la figure. Si vous souhaitez pousser le bouchon plus loin, ce sera la plus grande oscillation de hauteur h’.

Comment entrer en position sur un biseau d’élargissement symétrique

La décision la plus sage est d’attendre la sortie de la figure par le haut ou par le bas à partir du 5ème point de contact au minimum pour viser si possible, l’objectif h et h’. Pour agir, vous devez attendre une ou deux séances au-dessus du biseau d’élargissement symétrique.

Le premier objectif ne me semble pas adapté pour les traders n’ayant pas un capital important. Mais cela n’engage que moi.

Comment placer votre stop loss sur un biseau d’élargissement symétrique

Il est important d’avoir un plan de secours en cas où ça ne se passe pas bien. Vous n’êtes pas à l’abri de fausses sorties. L’analyse technique n’offre pas de certitudes à 100 %. Les manipulations des cours reste une norme sur les marchés financiers.

Dans ce cas, mettez votre stop à l’intérieur du biseau d’élargissement sous le dernier point de contact en attendant une ou deux séances de confirmation.

Le biseau d’élargissement ascendant

Vous avez deux types de biseau d’élargissement ascendant : l’angle droit et le classique.

Le biseau d’élargissement ascendant à angle droit

Le biseau d’élargissement ascendant à angle droit est une figure chartiste composée de d’une droite haussière et un autre en horizontal qui joue le rôle de support. L’amplitude des fluctuations augmente durant sa formation.

Cette configuration technique signale que les acheteurs ont du mal à soutenir durablement le cours à la hausse. Mais le soutien reste fort au niveau du support pour le moment.

Vous remarquez « un point haut plus élevé » que le précédent. Vous pensez respectivement que c’est une cassure d’une résistance majeure, donc un signal à l’achat. Malheureusement, le biseau d’élargissement ascendant à angle droit ne joue pas forcément en votre faveur parce que le cours repart dans le sens contraire en tapant sur le support.

La sortie de cette configuration technique se fait généralement par le bas dans 2 cas sur 3.

Votre objectif de cours sera dans un premier temps l’oscillation la plus faible de hauteur h/2 que vous reportez à la sortie de la figure. Si vous souhaitez pousser le bouchon plus loin, ce sera la plus grande oscillation de hauteur h.

Le biseau d’élargissement ascendant classique

Le biseau d’élargissement ascendant classique est une figure chartiste composée de deux droites divergentes qui montent. L’amplitude des fluctuations augmente durant sa formation.

Cette configuration technique signale que les acheteurs ont du mal à soutenir durablement le cours à la hausse. Mais le biais reste positif pour le moment.

Vous remarquez « un point haut plus élevé » que le précédent. Vous pensez respectivement que c’est une cassure d’une résistance majeure, donc un signal à l’achat. Malheureusement, le biseau d’élargissement ascendant classique ne joue pas forcément en votre faveur parce que le cours repart dans le sens contraire. À la différence de l’angle droit, les point bas deviennent de plus en plus hauts.

La sortie de cette configuration technique se fait généralement par le bas dans 3 cas sur 4 après un mouvement baissier ou haussier. Ce qui n’est pas négligeable.

Votre objectif de cours sera dans un premier temps de reporter la hauteur minimale de la figure à la sortie de la figure. Si vous souhaitez pousser le bouchon plus loin, ce sera la hauteur maximale.

Comment entrer en position sur un biseau d’élargissement ascendant

Comme le biseau d’élargissement symétrique, soyez sage en privilégiant la sortie de la figure avec une ou deux séances de confirmation. Sur chaque droite, vous devez vérifier qu’il y a au minimum deux points de contact pour valider la figure chartiste.

Cela signifie que la sortie par le haut ou par le bas doit avoir lieu à partir du 3ème point de contact sur l’une des deux droites.

Comment placer votre stop loss sur un biseau d’élargissement ascendant

L’analyse technique est certes un outil d’aide à décision puissant. Mais ce n’est pas un gage de sécurité.

Vous avez une stratégie basée sur une sortie définitive de la figure. Vous placez votre stop à l’intérieur du biseau d’élargissement sous le dernier point de contact en attendant une ou deux séances de confirmation.

Le biseau d’élargissement descendant

Vous avez deux types de biseau d’élargissement descendant : l’angle droit et le classique.

Le biseau d’élargissement descendant à angle droit

Le biseau d’élargissement descendant à angle droit est une figure chartiste composée de d’une droite baissière et une autre en horizontal qui joue le rôle de résistance. L’amplitude des fluctuations augmente durant sa formation.

Cette configuration technique signale que les vendeurs ont du mal à faire abdiquer les acheteurs. À chaque point bas, ces derniers reviennent en force même si les cours restent bloqués sur une résistance majeure.

Vous remarquez « un point bas moins élevé » que le précédent. Vous pensez respectivement que c’est une cassure d’un support majeur, donc un signal à la vente. Malheureusement, le biseau d’élargissement descendant à angle droit ne joue pas forcément en votre faveur parce que le cours repart dans le sens contraire en tapant sur la résistance.

La sortie de cette configuration technique se fait généralement par le haut dans 2 cas sur 3.

Votre objectif de cours sera dans un premier temps de reporter la hauteur minimale de la figure à la sortie. Si vous souhaitez pousser le bouchon plus loin, ce sera la hauteur maximale.

Le biseau d’élargissement descendant classique

Le biseau d’élargissement descendant classique est une figure chartiste composée de deux droites divergentes qui baissent. L’amplitude des fluctuations augmente durant sa formation.

Cette configuration technique signale que les vendeurs essayent de contenir les cours dans un biais baissier. Les nouveaux points bas n’altèrent pas l’appétit des acheteurs.

Vous remarquez « un point bas moins élevé » que le précédent. Vous pensez respectivement que c’est une cassure d’un support majeur, donc un signal à l’achat. Malheureusement, le biseau d’élargissement descendant classique ne joue pas forcément en votre faveur parce que le cours repart dans le sens contraire. À la différence de l’angle droit, les point hauts deviennent de plus en plus bas.

La sortie de cette configuration technique se fait généralement par le haut dans 3 cas sur 4 après un mouvement baissier ou haussier. Ce qui n’est pas négligeable.

Votre objectif de cours sera dans un premier temps de reporter la hauteur minimale de la figure à la sortie. Si vous souhaitez pousser le bouchon plus loin, ce sera la hauteur maximale.

Comment entrer en position sur un biseau d’élargissement descendant

Toujours dans la même logique, privilégiez la sortie de la figure avec une ou deux séances de confirmation. C’est moins aléatoire que chercher à l’anticiper. Sur chaque droite, vous devez vérifier qu’il y a au minimum deux points de contact pour valider la figure chartiste.

Cela signifie que la sortie par le haut ou par le bas doit avoir lieu à partir du 3ème point de contact sur l’une des deux droites.

Comment placer votre stop loss sur un biseau d’élargissement descendant

L’analyse technique n’est pas la valeur refuge du trading. Mais cela reste une arme importante pour la gestion du risque.

Pour la mise en place du stop dans le cas où vous pariez sur la sortie, vous placez votre stop à l’intérieur du biseau d’élargissement descendant sous le dernier point de contact en attendant une ou deux séances de confirmation.

Une étude cas avec Edenred

Voici un graphique d’Endered en unités hebdomadaires.

Comme vous le voyez, vous avez un biseau d’élargissement descendant à angle droit. En règle générale, la sortie se fait généralement par le haut dans 2 cas sur 3.

Les statistiques peuvent parfois vous tromper. Le titre a cassé par le bas en atteignant par deux fois, l’objectif de la première hauteur d’oscillation que j’ai reporté à la sortie de la figure. Vous constaterez à cette époque qu’Endered a été proche de son prix d’introduction.

Une figure chartiste qui vaut le détour mais

Quand vos yeux sont fatigués à cause d’exposition importante sur vos écrans, on perd en concentration. Une figure chartiste comme le biseau d’élargissement descendant, n’est pas facile à repérer à première vue.

Pourtant, certaines configurations possèdent un caractère prédictif proche de 80 %. Pourquoi pas en profiter.

En creusant un peu le sujet, il est difficile d’en trouver. Votre patience est mise à rude épreuve.

Honnêtement, je n’ai pas peur dire que vous ne devez pas concentrer vos forces sur cette figure chartiste dans votre analyse technique.


Maintenant, c'est à vous de jouer! Avez-vous déjà gagné en bourse avec le biseau d'élargissement? Partagez vos commentaires ci-dessous.


Le biseau d’élargissement – Peu connu mais redoutable
5 (100%) 1 vote

Commentaires

Catégorie: Apprendre la bourseChartisme

Tags:

Article par: Boursomaniac

Passionné d'analyse technique et des chandeliers japonais depuis plusieurs années. Je partage mes conseils boursiers, mes réflexions ainsi que mes stratégies de trading aux investisseurs désireux d'optimiser leurs investissements.