icons crowdfunding

Le crowdfunding. Une alternative à l’épargne traditionnelle ?

Depuis plusieurs années et globalement après la crise financière de 2008, le comportement des épargnants et des investisseurs s’est profondément modifié pour muter vers une autre forme de placement: le Crowdfunding.

Cette forme particulière de placement est apparue en 2007 avec m’émergence de la plateforme de financement MyMajorCompany dans le domaine de la musique. Ce secteur, particulièrement dominé par les majors du secteur, souffrait d’une alternative pour financer les projets musicaux moins formatés ou plus spécifiques. Depuis, les médias se sont emparés du sujet et la plateforme de crowdfunding a fait des émules dans tous les autres secteurs de l’économie. En quelques années, ces sont des dizaines de plateformes qui ont vu le jour comme KissKissBankBank ou Ulule.

qu'est ce que le crowdfunding?

De récentes études indiquent une forte progression des investissements par le biais du crowdfunding. Ainsi, plusieurs centaines de millions d’euros ont été levés en 2015 grâce à la participation de plus de 2 millions de contributeurs en France. C’est environ 70.000 projets qui auraient été financés de manière participative. C’est sans aucun doute grâce à l’internet et au rabattage médiatique que de telles sommes ont pu être levées. Le taux de croissance dans les prochaines années reste impressionnant. Peut-on dès lors considérer le Crowdfunding comme une alternative sérieuse à l’épargne classique?

C’est quoi le crowdfunding ?

Il s’agit d’un financement participatif d’une entreprise ou d’un projet par des investisseurs particuliers. Il se décline sous la forme d’un don sans contrepartie, d’un prêt rémunéré, d’un don avec récompense ou encore de l’acquisition de parts dans l’entreprise. Quelque soit le forme du crowdfunding, il s’agit de l’investissement de petits montants par un grand nombre d’investisseurs (la foule).

Une alternative à l’épargne?

Vu le faible rendement des livrets d’épargne et les risques découlant des marchés des actions, le crowdfunding rassure les investisseurs et les épargnants. D’une part parce que le crowdfunding finance l’économie réelle et d’autre part parce que les projets financés sont compréhensibles par tous. Il s’agit souvent d’une entreprise localement proche des épargnants. Le risque perçu est donc moindre et la confiance élevée.

Sans aucun risque, vraiment ?

Malgré une certaine transparence dans les projets proposés aux épargnants, il ne faut pas exclure les risques inhérents au financement d’une entreprise ou d’un projet. Les taux d’intérêt proposés sont parfois très attractifs par rapport aux rendements des livrets d’épargne classiques mais il faut prendre en compte le risque!

Prêter de l’argent à une entreprise c’est risquer de perdre une partie ou la totalité de la somme en cas de faillite. En effet, il existe un ordre bien défini dans le remboursement des créances en cas de faillite. En général, les emprunts bancaires sont assortis d’une clause imposant de rembourser les banques en premier lieu. Viennent ensuite les autres créanciers et fournisseurs. Ceux-ci, non prioritaires, pourraient ne jamais revoir les sommes dues.

Ne négligez pas la durée de votre investissement. Être investisseur impose une certaine continuité dans la stratégie d’investissement. Vous allez prêter de l’argent pour une certaine période pouvant aller d’un an à plus de 5 ans. Durant cette période, il vous sera très difficile de vous retirer du projet et de récupérer la somme perçue. Ainsi, vous n’investirez que l’argent dont vous n’avez pas besoin dans l’immédiat.

Les 3 règles du Crowdfunding

Vous l’aurez compris, le crowdfunding est une forme d’investissement qui constitue une alternative à la finance traditionnelle mais avec des règles et des contraintes. Avant de vous lancer dans l’aventure, vous devrez analyser sérieusement le projet d’investissement, les perspectives de réussite ainsi que les risques de la transaction. N’investissez jamais des sommes trop conséquentes dans un même projet! Diversifiez vos investissements.

Mon expérience du Crowdfunding

L’investissement dans l’économie réelle via des plateformes de crowdfunding n’est pas dénué de risque mais reste une alternative à l’épargne et aux marchés boursiers. J’investis moi-même dans les PME belges et françaises via la plateforme de crowfunding Look&Fin. Celle-ci à l’avantage d’être constituée d’experts financiers et comptables. En effet, chaque dossier est analysé dans le détail et avec professionnalisme. Le dossier est ensuite proposé aux investisseurs avec toute l’information nécessaire pour prendre une décision d’investissement. Moi-même comptable et financier de formation, je ne peux que saluer la transparence de l’information communiquée. Même les néophytes peuvent s’y retrouver puisque chaque dossier est accompagnée d’une évaluation de risque compréhensible par tous.

La diversification de vos investissements est cruciale, même pour le crowdfunding. J’investis de petites sommes de mon capital dans plusieurs sociétés. L’idéal est d’allouer 10% de votre capital par société. De cette manière, vous répartissez le risque. Sachez également que le remboursement se fait par mensualité (capital et intérêts) jusqu’au terme du prêt (souvent 48 mois). Enfin, notez quand même que les rendements proposés tournent autour des 6 à 8% brut! Ils doivent encore être imposés comme revenu mobilier. En général, vous payerez entre 20 et 30% d’impôt sur les revenus du capital.

Le Crowdfunding en quelques chiffres

Le site web FinanceParticipative.org, spécialisé dans la promotion et la défense des acteurs de la finance participative, fourni quelques chiffre-clés qui mettent en évidence la progression de cette forme de financement. Par ailleurs, on comprend mieux le profil des investisseurs ainsi que la répartition des financements dans les différents secteurs de l’économie réelle.

le crowdfunding en quelques chiffres


Maintenant, c'est à vous de jouer! Êtes-vous prêt à vous lancer dans l'aventure du Crowdfunding? Partagez vos commentaires ci-dessous.


banner-video-youtube-bis

Le crowdfunding. Une alternative à l’épargne traditionnelle ?
4.67 (93.33%) 3 votes

Commentaires

Catégorie: Investir en bourse

Tags:

Article par: Boursomaniac

Passionné d'analyse technique et des chandeliers japonais depuis plusieurs années. Je partage mes conseils boursiers, mes réflexions ainsi que mes stratégies de trading aux investisseurs désireux d'optimiser leurs investissements.