Tout savoir sur la figure chartiste Epaule-Tête-Epaule

C’est sans doute la figure chartiste la plus célèbres des amateurs de chartisme. La figure en Épaule-Tête-Épaule, ETE pour les intimes, signale des retournements de tendance avec un taux de réussite impressionnant (environs 90%). Une connaissance approfondie de cette figure du chartisme vous permettra d’optimiser votre trading en étudiant sa formation ainsi que les volumes de transactions correspondants.

Il existe bien d’autres figures chartistes de retournement de tendance comme les triangles ascendants et les triangles descendants. Cependant, leur taux de réussite, c’est-à-dire la probabilité qu’ils produisent réellement le retournement de tendance attendu est plus faible que la figure ETE. C’est pourquoi nous allons nous concentrer sur celle-ci dans ce tutoriel boursier.

Épaule-Tête-Épaule

La formation en ETE est une figure chartiste de retournement baissier. En effet, il faut voir cette figure comme l’échec successif de trois rallyes haussiers. Elle est une forme particulière de triple sommets avec un sommet central (la tête) plus haut que ceux qui l’entourent (les épaules). La symétrie de la figure est essentielle pour une bonne identification:

  • la ligne de cou doit représenter la zone de support des trois sommets
  • les deux épaules doivent avoir une hauteur équivalente
  • le sommet central doit, dans tous les cas, dépasser le premier et le troisième sommet.

L’étude des volumes de transactions est nécessaire pour valider la figure ETE. Vous devriez observer d’importants volumes de transactions lors de la formation de chacun des 3 sommets avec souvent une baisse des volumes lors de la formation du dernier sommet.

Alors que la symétrie de la figure est une condition importante pour valider la structure ETE, il faut noter que la ligne de cou n’est pas obligatoirement une ligne droite mais peut aussi être ascendante ou descendante sans pour autant invalider la figure ETE.

Enfin, il est très fréquent (aux alentours de 40% des cas) qu’une pullback apparaissent à la suite du troisième sommet et juste après la cassure de la ligne de cou. Le pullback est caractérisé par un retour sous la ligne de cou sans pour autant la dépasser. La ligne de cou devient une résistance.

L’objectif de cours se calcule facilement puisqu’il suffit de reporter la hauteur du deuxième sommet (la tête) en dessous de la ligne de cou.

Épaule-Tête-Épaule inversée

A contrario, la formation en ETE inversée est une figure chartiste de retournement haussier. On peut interpréter cette figure comme l’échec successif de créer des plus bas. Logiquement, le tarissement des ventes permet un retour vers une tendance haussière.

Cette figure chartiste sera validée si elle respecte une symétrie particulière. C’est-à-dire une tête plus basse que les deux épaules qui doivent être des creux de même envergure. Par ailleurs, la ligne de cou est une ligne droite, ascendante ou descendante formant une résistance aux trois creux en formation. Cette résistance sera dépassée dans la plupart des cas et un pullback est fréquemment observé (environ 50% des cas). Les volumes sont généralement à la baisse sur l’ensemble de la figure sauf lors de la formation des troisième creux.

L’objectif de cours se calcule en reportant la hauteur du deuxième creux (la tête) au dessus de la ligne de cou.

Tout savoir sur la figure chartiste Epaule-Tête-Epaule
Notez cet article

Commentaires

Catégorie: Apprendre la bourseChartisme

Tags:

Article par: Boursomaniac

Passionné d'analyse technique et des chandeliers japonais depuis plusieurs années. Je partage mes conseils boursiers, mes réflexions ainsi que mes stratégies de trading aux investisseurs désireux d'optimiser leurs investissements.